Articles

Affichage des articles du janvier, 2017

Je n'ai pas réussi à aimer !

Avec le recul, je prends conscience que je n'ai pas encore réussi à aimer !
Je n'ai pas réussi à aimer une partie de moi-même sensible, créative, triste, émotive.   Je n'ai pas réussi à aimer cette partie de moi, fragile, repliée sur elle-même.  Je n'ai pas réussi à aimer cette partie de moi qui ressent les choses, intuitivement, simplement, librement.  Je n'ai pas réussi à aimer cette partie de moi libre, ressourçante, vibrante aussi. 
J'ai aimé cette partie de moi qui voulait tout contrôler.  J'ai aimé cette partie de moi qui pensait tout maîtriser.  J'ai aimé cette image de moi; fort, grand, imperturbable, rationnelle, réaliste. J'ai aimé cette rigidité et cette dureté en moi.  Et j'ai peut-être trop aimé et cultivé cette partie qui avait peur en moi. 
C'est donc au coeur de ce paradoxe que j'ai évolué depuis toujours et, si çà se trouve, où j'évoluerai encore longtemps.  Et à mon avis, c'est au coeur de ce paradoxe que je do…

Moi aussi, j'avais des besoins...finalement !

Image
Moi aussi, j'avais des besoins... finalement !

Et oui, moi aussi j'avais des besoins finalement. Après avoir passé mon temps, à comprendre ceux des autres, à y répondre consciemment ou inconsciemment, à les faire émerger, à tenter d'y répondre encore et encore... je viens de prendre conscience que moi aussi j'avais des besoins! Et que je devais les exprimer.

J'avais des besoins et j'ai des besoins.

Le besoin de partager longuement, de prendre mon temps, de comprendre les choses avant de les faire pour ne pas risquer de m'embarquer dans des directions qui n'ont pas de sens pour moi.

Le besoin de me dire, de me raconter avec mes mots, d'être entendu, d'être à ma place pour faire ce qui est juste pour moi.

Le besoin d'avancer à mon rythme, tranquillement, sans répondre aux attentes et aux demandes pressantes des autres, servant à les rassurer, les sécuriser ou simplement nourrir leurs besoins à eux, personnels qui se transforment même en exigen…

J'avais tant besoin de guérir !

Image
Aujourd'hui, je vous propose un texte sur le thème de la guérison: Bonne lecture !!


"J’avais tant besoin de Guérir!"
J’avais tant besoin de guérir que rien d’autre ne comptait à mes yeux, ni les autres autour de moi, ni moi, ni personne.  Le plus important était cette blessure tapis au fond de mon être et il fallait la guérir. 
Comment fait-on pour guérir?  En attirant l’attention, en donnant, en prenant, en exigeant de l’amour plus qu’il n’en faut.   En criant, se révoltant, jusqu'à se faire mal, tomber malade, en finir.  En fuyant, courant le monde après une quête insaisissable, infinie.  En tentant de combler un vide en soi, sans fin et sans faim.  En cherchant, consciemment ou inconsciemment à s’en sortir, découvrir, vivre des aventures nouvelles, excitantes, tout ce qui rend vivant et qui éloigne un tant/temps soit peu de la douleur de la blessure.
Finalement, tous les moyens sont bons pour celui qui souffre.  Tous les moyens sont bons mais aucun de marche vraiment. Et la …